Par Le Figaro avec AFP

La plupart des 400 purchasers en voyage à forfait au Sri Lanka ont pu être contactés par leurs tour-opérateurs et la quasi-totalité souhaitent rester sur place, a assuré ce dimanche le syndicat français des entreprises du secteur (Seto).

» LIRE AUSSI – Attentats au Sri Lanka: plus de 200 morts dans des hôtels et des églises visés le jour de Pâques

«On a pu avoir un contact avec la quasi-totalité de nos purchasers parsemés sur l’ensemble de l’île», a déclaré à l’AFP le président du Seto, René-Marc Chikli, après une réunion en cellule de crise avec les principaux tour-opérateurs programmant la vacation spot. «Aucun tour-opérateur n’a déclaré avoir un sinistre quelconque avec les purchasers» qui continuent d’être tenus «informés de l’évolution de la state of affairs locale» et dont «les programmes ont été réaménagés», a-t-il souligné. «La quasi-totalité des purchasers veulent rester sur place», a-t-il ajouté, les tour-opérateurs n’ayant enregistré «pour l’immediate quasiment pas de demandes de retour anticipé».

Concernant les prochains départs, les purchasers ayant un départ jusqu’au 25 avril inclus peuvent «partir comme initialement prévu sachant qu’il est potential que certaines modifications de programme interviennent» ou ils peuvent «reporter sans frais leur voyage au Sri Lanka» ou encore «reporter sans frais sur une autre vacation spot», selon une notice d’info du Seto. Le Seto prévoit de communiquer sur l’évolution de la state of affairs locale «au plus tard le jeudi 25 avril 2019» pour les départs à partir du 26 avril.

Au moins 207 personnes, dont plusieurs dizaines d’étrangers ont été tuées en ce dimanche de Pâques dans une série d’attentats perpétrés contre des hôtels de luxe et des églises au Sri Lanka, qui ont fait aussi plus de 450 blessés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *